LA SEMAINE DE LA FOLIE ORDINAIRE

Télécharger

Dans l’émission de ce jour, nous vous diffusons un entretien réalisé avec des membres du collectif organisateur de la semaine de la folie ordinaire sur Paris.

En effet, la Semaine de la Folie ordinaire (SDLFO) est de retour du 28 mars au 3 avril 2022, avec au programme, une déambulation festive dans les rues de Montreuil le vendredi 1er avril et un week-end de folie à la Parole Errante.

Les Semaines de la Folie ordinaire (SDLFO) ont été créées en 2011 à Reims par le collectif Artaud, un collectif de patient(e)s et soignant(e)s, en contrepoint des « Semaines d’information sur la Santé mentale ».

Au travers des manifestations culturelles et artistiques, des rencontres et des débats, nous souhaitons questionner la politique dite de « santé mentale ». C’est l’occasion de créer et rendre visible des espaces libres, créatifs et politiques ; se redonner de l’air collectivement ; se réapproprier les questions liées au soin et à l’accueil ; continuer à nourrir nos luttes et se raconter avec nos mots !

FUKUSHIMA : 8 ANS APRÈS

Télécharger l'émission

190529 FUKUSHIMA-rencontre a paris

Mme Akiko Morimatsu et Mme Miwa Kamoshita ont décidé de quitter leur lieu de résidence dans le département de Fukushima à cause de l’accident nucléaire survenu en 2011. Leurs communes n’ont pas été décrétées « zone à évacuer », pourtant, comme elles ont pu le constater dans leur quartier, le niveau de la radioactivité était beaucoup trop élevé pour y vivre et y élever leurs enfants en sécurité.

Le 3 avril dernier a la Mairie du 2ᵉ arrondissement de Paris, Mme Akiko Morimatsu et Mme Miwa Kamoshita venues avec leurs enfants, témoigneront de la situation vécue huit ans après la catastrophe par de nombreux réfugiés de Fukushima

Et dans l’émission de ce jour, nous entendrons une partie de cette rencontre.

AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION SYRIENNE


Télécharger l'émission

190527Burning country

Huit ans après ses prémices, la révolution syrienne, abandonnée par la communauté internationale et ignorée par la gauche arabe et occidentale, a été noyée dans le sang ou dispersée dans l’exil. C’est son histoire que nous découvrons ici.

Burning country donne la parole à ces Syriens et Syriennes qui, dès 2011, ont mené une véritable révolution, construite au jour le jour, dans chaque quartier, dans chaque village, repris au régime de Bachar el-Assad.

Dans l’émission de ce jour, nous vous proposons l’écoute de la Rencontre discussion avec Leila Al-Shami, une des autrices du livre «Burning Country au cœur de la révolution syrienne, qui se tenait le 4 mai dernier au café-librairie Michèle Firk a Montreuil.