RETOUR SUR LA RÉSISTANCE DES PEUPLES EN UKRAINE

Télécharger

Moscou, 2014 : Des anarchistes défilent contre l’agression russe.

Depuis le début de la guerre, une multitude d’initiatives d’auto-organisation et d’autodéfense fleurissent sur le territoire ukrainien. Des milliers de gens « normaux », des étudiantes, des infirmiers, des boulangères, s’organisent dans leurs quartiers et dans leurs villages pour défendre leurs terres, assurer le minimum vital dans les villes, organiser l’exil, soigner les blessés, nourrir celles et ceux qui restent, etc.

Nous défendons un internationalisme par en bas qui, fidèle à nos principes et avec nos moyens, entend soutenir en Ukraine ou en Russie celles et ceux qui résistent en défendant des valeurs émancipatrices et égalitaristes.

Loin de soutenir les brigades d’extrême droite qui, comme le bataillon Azov, entendent renforcer leur prestige avec leurs exploits guerriers. Aussi, n’oublions pas qu’en Russie aussi, malgré une répression de plus en plus implacable et des milliers de personnes emprisonnées depuis le début de la guerre, des voix s’élèvent pour s’opposer aux massacres du régime de Poutine.

Enfin, rappelons que si nous exigeons bien sur un accueil inconditionnel pour les réfugié.e.s ukrainien.ne.s fuyant les horreurs de la guerre, cette exigence ne se limite pas aux peuples d’Ukraine, mais bien à tous celles et ceux à la recherche d’une vie meilleure, qu’elles. Ils soient syrienne, afghan, sénégalaise, soudanais ou d’ailleurs.

Si dessus le texte d’introduction de la cantine syrienne qui ouvrait cette journée. Dans l’émission de ce jour, nous pourrons entendre une grande partie de la discussion qui suivait la projection du film : Maïdan de Sergeï Loznitsa. Cette discussion, intitulée : Retour sur la résistance des peuples en Ukraine, réunissait ; Daria Saburova (chercheuse ukrainienne), Coline Maestracci (chercheuse), une membre de la Cantine Syrienne de Montreuil et un membre des Communaux. La rencontre se tenait à la ‎La Cantine Syrienne de Montreuil le 9 avril 2022.

Mais nous commencerons cette émission par quelques minutes sur les occupations d’universités, notamment la Sorbonne à Paris, suite au résultat du premier tour des élections présidentielles.

Bonne écoute !

LA COMMUNE DE PARIS / Episode 13

Télécharger

À l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris et à partir du 18 mars, Raspouteam et l’Actualité des Luttes font revivre l’insurrection parisienne dans une série d’émissions thématiques.

Rendez-vous tous les jeudis de 12 h 30 à 13 h 30 sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM et partout dans le monde sur rfpp.net.

Retrouvez le Journal Illustré de la Commune de Paris sur le site de Raspouteam

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est TRAIT.png.

Dans ce 13ᵉ épisode, nous aborderons dans une première partie la déportation, le bagne, l’exil et le retour des Communard.e.s condamné.e.s par les tribunaux militaires de Versailles avec Laure Godineau.

La répression de l’insurrection parisienne aura duré près de 10 ans.

Elle se terminera par une amnistie votée par un pouvoir républicain “opportuniste”, très loin de la République Sociale dont rêvaient les insurgées de 1871, et qui pose comme condition l’oubli de la Revolution.

En seconde partie d’émission, nous serons avec Alex membre de l’Assemblée contre les CRA, pour parler des prisons pour étrangers qui se construisent partout en France et en particulier au Mesnil-Amelot.

Vous entendrez aussi un extrait d’un reportage enregistré à la manifestation du 19 juin 2021, ainsi qu’un extrait du témoignage d’un retenu au CRA de Vincennes enregistré en mars dernier.

Pour plus d’infos retrouvez ici l’intégralité du reportage réalisé par l’Actualité des Luttes à la manifestation au Mesnil-Amelot.

Bonne écoute !

AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION SYRIENNE


Télécharger l'émission

190527Burning country

Huit ans après ses prémices, la révolution syrienne, abandonnée par la communauté internationale et ignorée par la gauche arabe et occidentale, a été noyée dans le sang ou dispersée dans l’exil. C’est son histoire que nous découvrons ici.

Burning country donne la parole à ces Syriens et Syriennes qui, dès 2011, ont mené une véritable révolution, construite au jour le jour, dans chaque quartier, dans chaque village, repris au régime de Bachar el-Assad.

Dans l’émission de ce jour, nous vous proposons l’écoute de la Rencontre discussion avec Leila Al-Shami, une des autrices du livre «Burning Country au cœur de la révolution syrienne, qui se tenait le 4 mai dernier au café-librairie Michèle Firk a Montreuil.