Appel à une coordination des transports

Télécharger

Dans les transports, la casse des conditions de travail des cheminots, machinistes et de tous les travailleurs du secteur entraîne des conséquences néfastes pour les usagers : des files d’attente interminables afin de prendre des bus ou des trains bondés…

Développer les transports en commun serait pourtant une des réponses à apporter à la crise écologiques, mais le gouvernement et Île-de-France Mobilité font tout le contraire.

À quelques jours de la rencontre du secteur des transports à Bagnolet, nous recevions dans l’actualité des luttes Wynnessa et Laurent, de la société de car Transdev , Éric , ancien cheminot à Mantes la jolie. Pour croiser les expériences et aller plus loin sur cette question, nous recevons Capucine du collectif de la Boissiére de Montreuil, qui témoigne par téléphone de la situation des usager-e-s face aux problèmes de transports et d’enclavement que subissent les habitants de cette partie de Montreuil.

  • L’APPEL A LA COORDINATION :

“À l’heure où la majorité de la population doit se serrer la ceinture pour payer les factures de gaz et d’électricité, remplir un caddie ou faire un plein d’essence, les grandes entreprises engrangent des bénéfices record.

Comme si cela ne suffisait pas, Macron vient d’annoncer qu’il compte faire passer en force sa contre-réforme des retraites que la grève historique de l’hiver 2019-2020 l’avait empêché de mettre en place.

« Pénurie » de personnel dans les transports : l’ouverture à la concurrence et la casse des conditions de travail sont responsables !

Dans les transports, la casse des conditions de travail des cheminots, machinistes et de tous les travailleurs du secteur entraîne des conséquences néfastes pour les usagers : des files
d’attente interminables afin de prendre des bus ou des trains bondés…

Valérie Pécresse menace même d’augmenter le prix du pass Navigo !

Développer les transports en commun
serait pourtant une des réponses à apporter à la crise écologiques, mais le gouvernement et Île-de-France Mobilité font tout le contraire : ils dégoûtent les travailleurs de leur propre métier, les poussant au burn-out et à la démission !

Des grèves contre la casse des transports publics, de nos conditions de travail et pour les salaires !

Alors les grèves se multiplient : à la SNCF, à Transdev, à la RATP, à Keolis, dans les entreprises des transports urbains et interurbains dans plusieurs villes, à l’aéroport de Roissy, ou encore
récemment à Air France. Mais si la colère est bien là, il manque un véritable plan de bataille pour frapper tous ensemble.

Les directions des grandes confédérations syndicales continuent
de faire croire qu’il est possible de maintenir le « dialogue social » avec Macron.

Pendant ce temps, le gouvernement et les patrons en profitent pour éteindre l’incendie en lâchant des miettes, quand ils ne répriment pas tout simplement celles et ceux qui relèvent la tête.

Pour construire la riposte et se coordonner entre les différentes entreprises des transports : rendez-vous le 15 octobre 2022 à 14 h 30 au théâtre de l’Échangeur à Bagnolet (Métro 3 Gallieni), pour une Rencontre des
travailleurs et travailleuses des transports ! 06.62.40.73.08 transports.en.lutte@gmail.co

  • LA PÉTITION DU COLLECTIF D’HABITANT DE LA BOISSIÈRE :

TOUS PUNIS ???

Secteur Boissière, des milliers d’habitants, privés d’un accès digne aux transports publics.

Nos quartiers du haut Montreuil sont extrêmement mal desservis depuis des années. La situation va de mal en pis. La fréquence des bus sur les lignes 102, 121, 129 et 301 ne correspond en rien au nombre d’usagers que nous sommes sur notre territoire. 

Chaque jour, aux heures de pointe, parmi la foule qui attend vainement à l’arrêt, seule une partie aura la chance d’accéder au bus.

Les autres marcheront s’ils le peuvent, commanderont un VTC s’ils le peuvent, annuleront leurs rdv médicaux, administratifs… S’ils le peuvent.

Quoi qu’il arrive, nous arriverons régulièrement en retard partout, notamment au travail, même en prenant de l’avance. 

Depuis des mois, les temps d’attente des bus ne cessent d’augmenter pouvant atteindre 90 minutes, quand ces derniers ne sont pas purement et simplement annulés. 

Dans tous les cas, notre quotidien est fait de sacrifices et de bricolages en toutes sortes.

Nous manifestons notre droit à faire partie de cette ville, Montreuil, dont nous payons les impôts, loyers conséquents et où nos enfants ont et auront à se déplacer pour leur scolarité.

Depuis mi-juillet, le périmètre Mozinor, Salvador Allende, Les Roches, Edouard Branly, boulevard Boissière, est totalement privé de transports en commun, ce qui fait exploser notre colère et déclenche le soulèvement actuel des habitants.

En effet, une déviation conséquente du bus 102, annoncée du jour au lendemain, a laissé à l’abandon 8 arrêts sur la ligne, prétendument pour raisons de travaux alors qu’il s’agissait en réalité de mesures de “sécurisation de la ligne” suite à 3 agressions subies par un chauffeur.

Punition collective ? 

Au nom de quoi est il possible de priver ainsi des milliers d’habitants de leur droit au déplacement et ce depuis presque deux mois à ce jour ?

Cette “déviation” a été reconduite du 1er septembre au 18 septembre sans aucune considération des besoins de la population en cette période de rentrée scolaire. 

Il y a ici beaucoup de gens qui se battent pour vivre et survivre, pour garder leur emploi précaire, pour continuer de faire battre le cœur de leur quotidien, de leur famille, parfois, nous sommes porteurs de handicaps, nous sommes âgés ou enceintes… 

Par cette pétition nous exigeons notre droit au déplacement et à l’accès à un service de transports publics de qualité. 

Il s’agit de notre santé, de notre sécurité aussi et ce sur plusieurs plans, économique, social, etc. 

Habitants des quartiers dits prioritaires, nous ne sommes pas des citoyens de seconde zone, perchés sur notre colline du haut Montreuil que le système peut ainsi discriminer, dénigrer, violenter.

Nous invitons par ailleurs les autres quartiers à s’organiser comme nous le faisons.
Le collectif des habitant.e.s du secteur Boissière, le conseil de quartier.”

MESSAGE D’ALERTE DES SALARIÉS DU TRANSPORTS AUX USAGERS

Télécharger

Aujourd’hui, une émission totalement dédié au secteur des transports, dans laquelle nous vous diffusons quelques interventions que nous avons pu récupérer lors d’un meeting nommé “déconfinement et transports en commun” trouvé sur la chaîne de RÉVOLUTION PERMANENTE.

MANIFESTATION NATIONAL A PARIS DES CHEMINOTS/ VENTE D’ARMES AU YEMEN


Télécharger l'émission

190603

En cette 1ere partie d’émission nous parlerons de la manifestation des cheminots: Le pacte ferroviaire voté en 2018 a été combattu par les cheminots. Pourquoi ? Car la réforme était mauvaise, tout simplement. Mauvaise pour les usagers, mauvaise pour le service public ferroviaire, mauvaise pour les cheminots.

En 2eme partie nous ferons le point sur la vente d’armes aux Yemen, bonne écoute.