MANIFESTATION CONTRE LA PISCINE NUCLÉAIRE A LA HAGUE / OCCUPATION DES SANS-FAC A NANTERRE / CONDITIONS DE TRAVAIL A LA POSTE

Télécharger

C’est une émission en trois parties que nous proposons aujourd’hui.

D’abord, nous avons un reportage à la manifestation du 18 juin à Cherbourg contre le projet de piscine d’entreposage de combustibles nucléaires usagés sur le site de La Hague. À l’appel du collectif Piscine Nucléaire Stop, 800 personnes ont défilé pour s’opposer à ce nouveau projet de poubelle nucléaire dans une des régions les plus nucléarisées du monde, et pour revendiquer une véritable consultation démocratique des habitant.e.s.
Extrait du texte d’appel : “EDF, une fois de plus, impose à la population de la Hague une installation nucléaire sur la Presqu’île. Deux énormes piscines de refroidissement de combustibles usagés, autrement dit des déchets nucléaires, doivent s’implanter sur le site d’Orano. Mais cette fois-ci, d’autres voix s’élèvent.
Trop c’est trop, la Hague a assez donné à l’industrie du nucléaire. La poubelle est pleine !
Venez manifester, nombreux· nombreuses avec nous, contre les mensonges d’EDF sur son projet, contre son mépris de nos vies et de notre terre. Et surtout, contre la construction de ces piscines dont nous ne voulons pas !

Ensuite, nous prenons des nouvelles de la lutte des sans-fac à l’université de Nanterre, avec l’interview d’un des syndicalistes étudiants qui fait le point sur l’occupation d’un 2e bâtiment après celui de la présidence et sur la répression qui s’abat sur les participant.e.s.

Dans la dernière partie, à l’occasion d’un rassemblement devant le siège de la Banque Postale le 16 juin dernier, un syndicaliste de SUD Poste 92 fait le point sur la détérioration des conditions de travail dans les services postaux et sur sa propre situation, puisqu’il est menacé de licenciement pour un motif dérisoire, alors qu’il est salarié protégé.